A découvrir: Richesses et sites naturels

Le Puy de Sancy

Point culminant du Massif central (1 886 mètres), le puy de Sancy dont les crêtes forment des itinéraires grandioses domine un ensemble de trois trois vallées glaciaires: la vallée de la Fontaine salée, la vallée de Chaudefour et la vallée du Mont-Dore.



De Chastreix, on peut y accéder par La Morangie ou par un chemin de randonnée dont le départ se situe sur la route d’accès à la station de Chastreix-Sancy.

Le puy de Sancy présente un sommet d'allure alpine, aux crêtes déchiquetées, qui tranche avec la plupart des autres montagnes auvergnates aux formes souvent arrondies. Il offre une vue magnifique sur les paysages préservés des monts Dore, du Cézallier et des monts du Cantal.




La Fontaine Salée – Une vallée glaciaire



Des trois vallées glaciaires qui rayonnent autour du Sancy, celle de la Fontaine Salée est la seule qui est située sur le flanc sud du massif. Cette position méridionale ainsi qu’un relief très aéré par l’érosion glaciaire lui valent un excellent ensoleillement.



L’empreinte des glaciers y est bien visible, depuis le cirque terminal dominé par un amphithéâtre de puys dépassant tous les 1700 mètres jusqu’au large fond plat parsemé de gros blocs erratiques, abandonnés là par les glaces. Elle est aujourd’hui protégée en tant que zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique.

Certaines photos de cet article sont issues du site www.paysdauvergne.fr .


La cascade des Essarts



Depuis Chastreix,direction Le Mont prendre le sentier qui longe l’enclos des cerfs et des biches. Suivre le sentier jusqu'à la cascade des Essarts qui se perd dans le ruisseau de la Gagne.


Une diversité exceptionnelle à observer

Des paysages sans cesse renouvelés

La nature autour de Chastreix offrira à vos yeux attentifs une diversité étonnante de paysages :du plateau de la Masse aux crêtes du Sancy, en passant par la vallée de la Fontaine Salée, alternent pelouses, landes, hêtraies, tourbières, ruisseaux de qualité, éboulis et falaises qui accueillent une biodiversité extrêmement riche.


Le Paillaret

Le Puy Gros

Une flore rare et diversifiée

La flore y est exceptionnelle : parmi elles, la Jasione crépue d’Auvergne (uniquement présente dans le massif des Monts Dore) et le Saxifrage de Lamotte.




Les tourbières accueillent aussi de nombreuses espèces remarquables, comme l’Andromède à feuilles de polium ou la célèbre Drosera à feuilles rondes et la Linaigrette.




Citons également des plantes plus communes mais toujours de toute beauté.

La grande gentiane, la gentiane bleue et le veratre blanc






La faune est essentiellement montagnarde: chamois, mouflons et marmottes.




Egalement des espèces plus rares comme le Monticole de roche ou l’Accenteur alpin, des oiseaux spécifiques aux hautes altitudes.

Les insectes sont également très diversifiés, parmi lesquels l’Apollon arverne, rare et présent uniquement en Auvergne.